Chantier 0-5 ans

Importance du Chantier 0 à 5 ans

Les cinq premières années de vie d’un enfant sont déterminantes dans son développement et dans sa réussite éducative. Les avantages de l’intervention précoce sont nombreux : ils diminuent les taux de décrochage scolaire, de délinquance et les troubles graves du comportement en plus d’être beaucoup moins onéreux pour la société (Réunir, Réussir, 2013).

Exemples de priorités et pistes d’action

  • Stimuler les partenariats et les collaborations entre les différents acteurs de l’éducation et de la petite enfance afin d’assurer une continuité dans le parcours de l’enfant.
  • Identifier, soutenir et valoriser les bonnes pratiques dans la région qui améliorent le développement des enfants et facilitent la transition scolaire de la petite enfance à la maternelle, une étape majeure qui influence la réussite éducative.
  • Sensibiliser les milieux scolaires sur l’importance d’agir tôt au niveau des 0-5 ans concernant la réussite scolaire.

Les mécanismes de consultation et les études ont également démontré l’importance :

  • D’agir tôt
  • De porter une attention particulière aux milieux défavorisés
  • De favoriser la cohésion dans les communautés et l’ouverture de l’école aux partenariats
  • De travailler l’accompagnement des familles.

Portrait de la situation en Outaouais[1]

Quelques statistiques concernant les enfants de 0 à 5 ans en Outaouais

La région de l’Outaouais compte 26 578 enfants âgés entre 0 à 5 ans. Ce groupe d’âge est en croissance. Une proportion de 13,6 % vit dans une famille à faible revenu en 2013 (Observatoire des Tout-petits, www.tout-petits.org).

Un nombre important d’enfants vulnérables

En 2012, 28 % des enfants à la maternelle en Outaouais étaient vulnérables dans au moins un des cinq domaines de son développement (santé physique et bien – être, compétences sociales, maturité affective, développement cognitif et langagier, habiletés de communication et connaissances générales) (Courteau et Marleau, 2013).

Ce pourcentage augmente si les enfants sont des garçons, s’ils sont nés à l’extérieur du Canada et s’ils ne maîtrisent pas le français et s’ils vivent en milieu défavorisé (faible scolarité des parents,  monoparental, faible revenu). Dans certains territoires en Outaouais, la proportion d’enfants vulnérables est élevée. Par ailleurs, ceux qui n’ont pas fréquenté régulièrement les services de garde ou la maternelle 4 ans sont plus susceptibles d’être vulnérables que les autres enfants.

Un sentiment d’efficacité parental faible ou modéré et un important besoin d’information

Selon l’enquête québécoise sur l’expérience des parents d’enfants de 0 à 5 ans réalisée en 2015, 17 % des parents en Outaouais estiment qu’ils ont une faible efficacité parentale et 68 % considèrent que leur efficacité est modérée. Plus de 25 % des parents ont un besoin élevé d’information et 56 % ont un besoin modéré d’information (ISQ, 2016).

Participation à des activités liées au développement de l’enfant et au soutien à la parentalité

En 2015, 17,4 % des parents d’enfants de 0 à 5 en Outaouais n’avaient pas participé à des activités liées au développement de l’enfant au cours des 12 derniers mois (ex. : activités parents-enfants, activités sportives pour enfants de 0 à 5 ans, autres activités pour enfants de 0 à 5 ans, fêtes ou sorties organisées pour les familles). Plus de la moitié des parents d’enfants de 0 à 5 en Outaouais (53,7 %) n’ont pas eu recours à des activités ou des services de soutien à la parentalité au cours des 12 derniers mois (ex. : ateliers, cours ou conférences pour parents, haltes-garderies ou haltes-répit, cuisines collectives, joujouthèques ou comptoirs familiaux, consultations individuelles, conjugales ou familiales) (ISQ, 2016).

Pratiques parentales de lecture

En 2015, 21 % des parents n’ont jamais ou environ une fois par semaine raconté des histoires à leur enfant de 0 à 5 ans (ISQ, 2016).

Bref portrait des acteurs et des actions dans le milieu

Plusieurs organisations et projets sont en place dans la région de l’Outaouais en matière de persévérance et de réussite éducative. La TÉO reconnait l’importance de travailler dans le respect des missions et mandats des partenaires et souhaite travailler en étroite collaboration avec ces derniers en évitant de dédoubler les actions en place.

Exemples d’acteurs du milieu qui soutiennent les enfants de 0 à 5 ans et leurs familles
  • Avenir d’enfants
  • Bibliothèques
  • Centre de pédiatrie sociale
  • Direction de la santé publique et milieu de la santé
  • Impacte Outaouais et organisations partenaires
  • Maisons de la famille
  • Maison de quartiers
  • Milieu de l’éducation
  • Ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur
  • Ministère de la Famille
  • Organismes communautaires
  • Regroupements locaux de partenaires
  • Services de garde (CPE, garderies en milieu familial, garderies privées)
  • TRCP (table régionale de concertation pédagogique)
  • Villes et Municipalités
  • UQO (chercheurs)
Lieux des enfants de 0 à 5 ans et de leurs familles 
  • Maison
  • Service de garde privé ou public
  • Famille d’accueil / centre de santé / institution
  • Maternelle 4 ans

[1] Ce portrait est non exhaustif