Projets appuyés par la mesure dédiée la lecture

Des projets novateurs pour valoriser la lecture en Outaouais en 2017 !

Suite à un appel de projets destiné aux organismes à but non lucratif (OBNL) dans le cadre de la mesure dédiée à la lecture*, la Table Éducation Outaouais (TÉO) est heureuse d’annoncer qu’une aide financière totalisant près de 300 000 $ a été accordée à 15 projets qui ont pour objectifs de favoriser l’éveil et susciter l’intérêt pour la lecture chez les 0-9 ans; d’accroître et maintenir l’intérêt pour la lecture chez les 10 à 20 ans; ou encore de renforcer les habiletés parentales en lecture et rehausser les compétences en lecture et en écriture des parents peu scolarisés.

L’ensemble de ces projets, réalisé en dehors de la classe et du cadre d’enseignement régulier, porte une attention particulière aux jeunes qui sont considérés comme étant des lecteurs peu engagés. Il s’appuie sur des partenariats avec le milieu de l’éducation (écoles et commissions scolaires) et implique également plusieurs autres partenaires. Plusieurs projets ont également des activités à la bibliothèque municipale de leur milieu.

Les projets sont répartis dans différents territoires en Outaouais soit : l’ensemble de la Ville de Gatineau (1), le secteur de Hull (5), le secteur Gatineau (3), le territoire de la Vallée-de-la-Lièvre (1), la MRC des Collines-de-l’Outaouais (2), la MRC Papineau (1), la MRC Vallée-de-la-Gatineau (1) et la MRC Pontiac (1).

De nombreuses activités, dont plusieurs novatrices, seront réalisées dans le cadre de ces projets en 2017. À titre d’exemple, mentionnons : le développement des compétences des adultes pour faire l’animation d’un livre de lecture aux enfants au moyen de stratégies ; projet d’orthophonie pour les enfants de 1ière année présentant un trouble ou un retard du langage, une dyspraxie, ou présentant des difficultés précoces dans l’apprentissage du langage écrit, afin de développer les préalables au langage écrit à partir de brèves chansons de pseudomots (mots inventés); le soutien pour développer un environnement familial qui valorise la littératie avec diverses stratégies, dont des ateliers et des capsules vidéo destinés aux familles ; la création d’un marathon de lecture (dans les écoles, CPE, organismes communautaires) accompagné de différentes initiatives qui donneront de l’importance au défi afin de promouvoir le plaisir de la lecture auprès des petits et des grands dans la communauté ; des sessions d’activités d’enrichissement où divers genres littéraires seront explorés tels que la bande dessinée, le slam, le balado diffusion, afin que les enfants développent un plaisir de jouer avec les mots ; la création d’une bande dessinée écrite et animée par des adolescents afin de développer le goût de la lecture et la motivation de poursuivre leur scolarité; et plusieurs autres… La liste des projets est disponible ci-dessous.

Des suites dans les prochains mois…

Puisque la valorisation de la lecture a été déterminée à la fois comme une priorité dans les consultations réalisées par la TÉO en Outaouais et par le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, cet appel de projets est la première étape d’une série d’activités. À ce titre, nous réaliserons dans les prochains mois un portrait de la situation et des enjeux en matière de valorisation de la lecture et tiendrons des activités de consultation pour orienter les stratégies d’action à mettre en place dans le futur. Vous serez informé de ces suites dans les prochains mois par l’entremise, notamment, de notre infolettre.

*Le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur (MEES) a confié aux différentes instances régionales de concertation (IRC) en persévérance scolaire et réussite éducative un mandat de mise en valeur de la lecture. 

Liste des projets soutenus par la Table Éducation Outaouais dans le cadre de la mesure dédiée à la valorisation de la lecture en 2017

 

RÉSUMÉ DES PROJETS

Devoirs en folie! (Saga Jeunesse)

Offrir quatre fois par semaine un environnement motivant et encourageant pour les enfants du primaire pour faire leurs devoirs, persévérer dans les matières scolaires plus difficiles pour eux. Donner un suivi aux parents et recevoir les commentaires sur l’impact du projet.

Pseudo (Collines en Forme et Centre de services pour l’économie et l’emploi)

Mettre en place une intervention orthophonique  hebdomadaire pendant 16 semaines pour améliorer la conscience de l’écrit, dont le code alphabétique, la conscience syllabique et phonémique et les habiletés précoces en lecture (décodage de syllabes) auprès d’un petit groupe de 6 enfants de maternelle et de 1ière année présentant un trouble ou un retard du langage, une dyspraxie, ou présentant des  difficultés précoces dans l’apprentissage du langage écrit. Les ateliers utilisent de brèves chansons pour stimuler les enfants. Ils incluent la présence des enseignantes et des parents qui seront aussi rencontrés individuellement pour des suivis.

Intervention précoce en lecture avec approches variées (Dimension Sportive et Culturelle)

Le projet propose des sessions d’activités d’enrichissement où divers genres littéraires seront explorés tels que le théâtre, la bande dessinée, le slam, le balado diffusion afin que les enfants développent un plaisir de jouer avec les mots.  Pour chacun de ces genres, un ou une spécialiste du domaine viendra rédiger et lire avec les élèves. Il sera épaulé par un second intervenant provenant du milieu des bibliothèques de la Ville de Gatineau qui apportera divers ouvrages.  Les enfants auront comme objectif de produire un texte pour chacun des genres littéraires présentés. Ces textes seront par la suite présentés et publiés dans l’école.  Les élèves ciblés proviendront des classes du premier cycle du primaire (1re et 2e année) et seront sélectionnés pas les enseignants.  La majorité de ces enfants proviennent de milieux plus défavorisés et ont un accès plus limité aux ressources littéraires à la maison.

Ateliers de lecture et d’écriture parents/enfants (Le Patro de Fort-Coulonge Mansfield)

Centre de plein air et communautaire, le Patro est un organisme qui répond aux besoins des familles de la communauté en offrant diverses activités sportives, culturelles, parascolaires et sociales durant toute l’année scolaire ainsi qu’en période estivale, dont un camp de jour. Le projet vise à intégrer des ateliers hebdomadaires de lecture et d’écriture en complément aux autres activités. Ces ateliers, animés par des animateurs, seront réalisés dans un milieu champêtre. Des visites à la bibliothèque seront également organisées avec les familles afin de faire connaître ces services. Les activités rejoindront la communauté (enfants du primaire, enfants inscrits au camp de jour, parents ou adultes défavorisés) qui fréquente le Patro. Le taux d’analphabétisme chez les adultes est important sur ce territoire dévitalisé.

Éveil à la lecture (Maison de la famille Vallée-de-la-Lièvre)

Le projet vise à former et développer les compétences des éducatrices en CPE, des bénévoles des bibliothèques et des intervenants des organismes communautaires afin qu’ils puissent faire l’animation d’un livre de lecture aux enfants par le biais de stratégies.  Ensuite, une intervenante sera responsable d’offrir des sessions d’information et de formation aux parents afin qu’ils puissent reproduire ces stratégies de lecture à la maison avec leurs enfants. Le projet vise à rejoindre les parents et les enfants âgés entre 2 à 5 ans fréquentant les CPE, organismes communautaires et les bibliothèques municipales. Les objectifs visent à accompagner les parents et les intervenants afin de développer chez les jeunes la conscience phonologique et l’éveil à la lecture avant l’entrée dans le monde scolaire.

 Lisons et apprenons ensemble! (Académie des retraités de l’Outaouais)

L’École Notre-Dame compte deux classes d’accueil regroupant 35 enfants issus de familles immigrées et réfugiées non francophones. Installés au cours de l’année scolaire, ces élèves vivent les défis de l’immigration en général et des difficultés d’adaptation scolaire. En complémentarité aux pratiques de lecture en œuvre à l’École Notre-Dame, ce projet vise à susciter l’intérêt pour la lecture chez ces élèves âgés de 6 à 13 ans avec la tenue d’activités de socialisation par la lecture et l’utilisation d’outils innovants d’apprentissage. En plus de l’acquisition de matériels numériques pour la lecture et l’écoute active, des sorties dans des centres de documentation (bibliothèques, médiathèques, musées et autres endroits d’intérêt pour les élèves) seront mises en œuvre ainsi que des activités de sensibilisation des parents sur l’importance de la lecture. Les activités ont été identifiées et planifiées en collaboration avec l’école et par rapport aux besoins prioritaires en matière d’apprentissage de lecture. Au terme de ce projet, les élèves manifesteront un plus grand intérêt pour la lecture et auront un vocabulaire enrichi.

Apprivoiser la lecture – Dessine & raconte (Maison d’accueil Mutchmore)

La Maison d’accueil Mutchmore accueille une communauté défavorisée et peu scolarisée en offrant l’aide aux devoirs et différentes activités parascolaires. Le projet proposé de lecture, d’écriture ainsi que de communication se fera à l’aide d’activités qui rejoindront l’intérêt des enfants du primaire, les ados et les familles. Une diversité d’activités seront mises en place soit : activités d’éveil à la lecture, activités à la bibliothèque municipale pour les jeunes accompagnés de leurs parents, installation d’une bibliothèque itinérante en avant de la Maison d’accueil, ateliers parents-enfants; ateliers de compréhension et de différentiation des textes littéraires; animation autour de « l’heure du conte et de bande dessinée »; soirées de poésie; Slam avec artistes de la région. Ces activités s’adressent aux enfants de 6 à 12 ans des écoles St-Paul et Parc de la Montagne, aux ados de l’école secondaire Mont-Bleu et de l’Ile et aux familles (dont ceux avec jeunes enfants), adultes et aînées du quartier Mutchmore. La population du secteur Mutchmore est défavorisée, immigrante et sous-scolarisée. Plusieurs sont allophones et certains mêmes analphabètes.

La vie de quartier en BD racontée par les jeunes (La Maison de l’Amitié de Hull)

La créativité, l’écriture et la lecture sont des moyens pour favoriser la mobilisation des jeunes des communautés et ainsi leur ouvrir les portes aux nombreuses possibilités qui peuvent se présenter à eux. Le projet de création d’une bande dessinée écrite et animée par des jeunes âgés entre 11 et 17 ans vise à développer le goût de la lecture et la motivation de poursuivre leur scolarité. Ces jeunes, à risque de décrochage scolaire et souvent plus marginalisés, fréquentent trois Maisons de quartier de Hull. Le programme est composé d’ateliers pour apprendre et connaître les différents modèles de BD, une sortie pour visiter la bibliothèque ou une autre institution littéraire, des ateliers de création et d’écriture, un rassemblement autour du lancement de la BD et des activités d’autofinancement pour proposer des suites au projet.

« Aider et motiver mon enfant! » Instruire les élèves à risque par une proximité (élève, parents, enseignant(e)) (La Plume, Atelier d’éducation populaire)

Ce projet vise à soutenir les parents de l’école Adrien-Guillaume de Chénéville et leurs enfants qui nécessite un soutien particulier dans leur apprentissage de la 1re année et la 2e année. Ces parents, issus de milieux défavorisés, sont souvent mal outillés pour soutenir leurs enfants dans leurs apprentissages afin de faire de la lecture et de la période des devoirs un moment agréables, en famille. La mise en place d’ateliers, à raison de 2 par semaine, permettra d’explorer avec les parents différentes techniques/stratégies (une par rencontre) qui les aideront à « mieux » travailler avec leurs enfants. Les parents auront l’occasion de mettre en pratique les stratégies vues dans l’atelier. Chaque parent bénéficiera aussi d’une banque de 10 heures en coaching individuel afin de lui permettre d’avancer à son rythme et de renforcer ses compétences. Une trousse d’outils « Aider et motiver mon enfant! » (livres, activités ludiques, guide d’accompagnement, etc.) sera également développée et remise à chaque famille participante pour la poursuite de la mise en place des nouvelles stratégies développées. Deux cohortes de soutien sont prévues : l’une au printemps et l’autre à l’automne.

La thérapie du Zombie (Centre Services Économie Emploi)

Le projet incite les élèves de 5-12 ans d’au moins cinq écoles primaires et leur famille et les élèves de 13 à 17 ans des maisons de jeunes et leur famille à accumuler des points sous forme de « cerveaux », pour chaque lecture réalisée en dehors des heures de classe. Par le biais d’une compétition, le défi veut promouvoir la lecture dans différent contexte (individuel, familial et en groupe) et lieu (maison, école, bibliothèque, maison de jeunes, CIEL, etc.). Plusieurs objectifs sont au cœur du projet, tel que créer de nouvelles habitudes, renforcer l’estime de soi, développer des liens significatifs entre le milieu scolaire, familial et communautaire, développer un intérêt accru pour la lecture et promouvoir le service des bibliothèques. Dans la réalisation de ce projet, cinq étapes sont prévues soient : 1) la Conception et la réalisation des outils du projet; 2) la promotion du projet auprès des établissements scolaires; 3) la promotion du projet auprès des jeunes; 4) la réalisation du défi; 5) le dévoilement des gagnants et la promotion de la participation.

Netlivres : La plate-forme de lecture adaptée et cie (Adojeune.inc)

Adojeune offre un service d’aide aux devoirs pour les 12 à 17 ans de la région, un service qui a été aboli dans de nombreuses institutions scolaires. L’organisme souhaite ajouter une branche à son programme afin de développer et maintenir l’intérêt pour la lecture chez les adolescents. Le projet consiste à susciter l’intérêt des adolescents pour la lecture à travers diverses activités. Des œuvres, recueils de nouvelles et ouvrages seront mis à la disposition des ados. Une fois par mois, des capsules vidéo dynamiques où les jeunes parleront d’un livre qu’ils ont lu seront réalisées. Ces capsules seront partagées sur une chaine youtube et sur une plate-forme web créée à cet effet qui s’intitulera Netlivre. Cette plateforme diffusera également diverses informations concernant les livres et la lecture. Des sorties à la bibliothèque municipale une fois par mois sont également prévues. Finalement, le projet implique également la conception d’un recueil de nouvelles réalisé par les membres d’Adojeune et qui pourrait être présenté au salon du livre en 2018.

La littératie en famille (Maison de la Famille Vallée-de-la-Gatineau)

Selon l’EQDEM, près de 40 % des enfants qui entrent à la maternelle dans la Vallée-de-la-Gatineau sont vulnérables dans au moins une sphère de leur développement, dans un contexte où près de 50 % des adultes sont considérés pauvres lecteurs. L’objectif du projet est non seulement d’outiller les parents de façon à ce qu’ils se sentent compétents dans leur rôle de soutien dans les apprentissages scolaires de leurs enfants, mais également de les aider à créer un environnement familial qui valorise la littératie. Le projet compte trois principales étapes : 1) préparation des capsules vidéo et du matériel nécessaire qui viseront le développement des habiletés langagières et de littératie précoce, et la valorisation de la littératie chez les familles participantes. 2) Rencontre d’information, en septembre 2017, aux parents intéressés par le projet pour leur expliquer le déroulement des activités (accès aux capsules vidéo, réception du matériel mensuellement, etc.). 3) Les parents intéressés à participer au projet recevront hebdomadairement des capsules vidéo leur expliquant les suggestions d’activités pour la semaine à réaliser avec leur(s) enfant(s), selon l’âge de celui-ci. Le matériel nécessaire à la réalisation des activités sera envoyé aux familles via le milieu scolaire. En parallèle, des familles à risque ou plus vulnérables seront ciblées dans des programmes offerts par les partenaires (ex. Centre de formation aux adultes, Centre d’amitié autochtone). À l’intérieur de ces programmes, des ateliers de groupe de valorisation de la littératie seront réalisés avec le soutien de l’équipe d’orthophonie communautaire. Le projet vise tous les élèves de maternelle 4 ans (35 enfants), maternelle 5 ans (133 enfants) et 1er cycle des écoles primaires (260 enfants) de la Vallée-de-la-Gatineau et leurs parents.

Marathon de lecture (Comité des partenaires des secteurs Le Baron et Pointe-Gatineau)

Issu d’un partenariat regroupant une dizaine de partenaires du milieu, dont plusieurs écoles, CPE, et organismes communautaires, le projet souhaite promouvoir le plaisir de la lecture auprès des petits et des grands dans la communauté avec la création d’un marathon de lecture (dans les écoles, CPE, organismes communautaires) qui incite les jeunes à lire dans divers milieux. Le marathon sera accompagné de différentes initiatives qui donneront de l’importance au défi: visite d’auteurs dans les écoles et CPE; mise en place d’un club de lecture dans chaque école primaire; aménagements « coins lecture » communautaires dans les maisons de quartier et les centres communautaires. À travers la mise en place de diverses activités, quatre principaux objectifs sont visés: 1) faire découvrir différents genres littéraires, 2) multiplier les opportunités de lecture dans le milieu, 3) permettre aux enfants de partager leurs découvertes, 4) susciter un engouement pour la lecture.

Qui lit petit, lit toute la vie! (Centre de pédiatrie sociale de Gatineau (pour Hull en santé))

Dans le secteur Hull, selon l’EQDEM 2014, 34,8 % des enfants de 5 ans sont vulnérables, soit 190 enfants, dans au moins un domaine de développement. Afin de développer le langage, la maturité affective et les compétences sociales, les partenaires de Hull désirent installer des croque-livres dans leurs milieux dont les livres seront destinés aux enfants de 0-9 ans et leur famille, aux élèves de la maternelle 4 et 5 ans des écoles ciblées et à la clientèle 0-5 ans de 2 CPE. Cette petite bibliothèque de quartier sera remplie de livres que les enfants pourront emprunter et retourner durant toute l’année. Une rotation périodique entre les quartiers sera planifiée afin d’instaurer une certaine nouveauté dans les croque-livres sans devoir racheter des livres. Également, grâce aux animatrices de la bibliothèque municipale, les partenaires pourront offrir des heures du conte et d’autres activités de stimulation du langage, d’éveil à la lecture et à l’écriture. Ce deuxième volet vient améliorer et consolider les habiletés des enfants et par conséquent, promouvoir et maintenir l’intérêt de la lecture. Ce volet inclura également des activités parentales pour améliorer les habiletés en lectures des parents.

Répartir une antenne Lire et faire lire en Outaouais (Campus 3)

Lire et faire lire est un programme québécois qui favorise la création de liens intergénérationnels, développe le plaisir de lire, permet de diminuer l’échec scolaire, aide à l’intégration des enfants de familles immigrantes ou en difficulté d’apprentissage, ainsi qu’à la prévention de la délinquance. Le programme consiste à aux moins une rencontre hebdomadaire d’environ une heure entre un bénévole-lecteur âgé de 50 ans et plus et un groupe de 2 à 5 enfants âgés de 4 à 8 ans (maternelle 4 ans, maternelle 5 ans, 1re et 2e année y compris les classes d’accueil/francisation pour les immigrants ou des groupes vulnérables et défavorisés) pour faire la lecture et l’animation d’un livre. Le programme prévoit également diverses activités comme des visites de bibliothèques municipales de quartier (démystifier la bibliothèque auprès des jeunes et promotion de la littérature jeunesse), des visites de librairies de quartier, une foire de lecture, etc. Au printemps et à l’été 2017 le programme sera offert à la clientèle des deux points de services du Centre de pédiatrie sociale de Gatineau. Par la suite, à la rentrée scolaire de l’automne 2017, il sera étendu à la clientèle visée dans des écoles identifiées par les trois commissions scolaires situées sur le territoire de la ville de Gatineau soit des-Portages-de-l’Outaouais, des Draveurs, et au Cœur-des-Vallées.