Projets appuyés par la mesure les déterminants (2017)

Des projets dans le cadre du volet sur les déterminants prioritaires en persévérance et réussite éducative, dans la région de l’Outaouais

Suite à un appel de projets destiné aux organismes à but non lucratif (OBNL) dans le cadre de la mesure sur les déterminants*, la Table Éducation Outaouais (TÉO) est heureuse d’annoncer qu’une aide financière totalisant près de 255 000$ a été accordée à 16 projets. Les projets choisis ont divers objectifs, mais ils sont tous en lien avec les trois déterminants priorisés par la TÉO.

TROIS DÉTERMINANTS PRIORITAIRES EN MATIÈRE DE PERSÉVÉRANCE SCOLAIRE ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE

 Afin de guider son travail et celui de ses partenaires, la TÉO a procédé à une consultation web et à une rencontre avec ses partenaires en 2016 pour convenir des déterminants à prioriser collectivement dans la région. Ces consultations ont mené à l’identification de quatre déterminants en matière de persévérance scolaire et de réussite éducative pour la région de l’Outaouais, dont trois sont priorisés dans le cadre de cet appel de projets**.

Les 3 déterminants priorisés par la TÉO et ses partenaires sont:

  1. Valorisation de l’éducation et soutien parental
  2. Soutien aux élèves et étudiants en difficulté
  3. Estime de soi

La valorisation de l’éducation et soutien parental poursuit plusieurs objectifs tels que développer une culture de l’apprentissage par l’ensemble de la communauté; soutenir le sentiment d’efficacité des parents et le développement des compétences incluant une attitude positive face à l’école et le suivi scolaire; cibler les parents plus vulnérables et guider leur soutien à l’enfant; améliorer leur lien avec l’école et s’assurer qu’ils valorisent l’éducation.

Les projets qui soutiennent les élèves et les étudiants en difficulté peuvent avoir comme objectif d’aider les jeunes ayant des difficultés d’ordre scolaire, familial ou social avec un amalgame d’interventions personnalisées (soutenues), ciblées (modérées), universelles (faibles); faire graviter les services scolaires et périscolaires autour des jeunes de manière concertée et coordonnée incluant la collaboration des parents; travailler à faire de l’école un milieu accueillant, inspirant et apte à donner le goût de la réussite pour tous les élèves.

Et sans oublier, les projets qui abordent l’estime de soi et qui contribuent à développer le sentiment d’efficacité personnelle, faire découvrir les forces, les difficultés et les limites dans les différentes sphères de vie du jeune (école, amis, famille, travail); offrir des occasions pour vivre des réussites scolaires, soutenir le développement de compétences sociales et affectives pour accroître l’engagement et la motivation; aider les parents et favoriser les projets avec la communauté.

Pour en savoir plus sur ces déterminants, voir le résumé des consultations menées par la TÉO en 2016 : http://tableeducationoutaouais.org/evenements-et-activites/consultations/

L’ensemble de ces projets, réalisé en dehors de la classe et du cadre d’enseignement régulier, s’appuie sur des partenariats avec le milieu de l’éducation (écoles et commissions scolaires) et implique également plusieurs autres partenaires.

Les projets sont répartis dans différents territoires en Outaouais soit : le secteur de Hull (3), le secteur Gatineau (3), le secteur Aylmer (1), la MRC Vallée-de-la-Gatineau (3), la MRC Papineau (1), la MRC des Collines-de-l’Outaouais (1), la MRC Pontiac (1) et plusieurs territoires (3).

*Le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur (MEES) a confié aux différentes instances régionales de concertation (IRC) en persévérance scolaire et réussite éducative un mandat de mise en valeur des déterminants. 

** Le quatrième déterminant, qui valorise la lecture, a fait l’objet d’un appel de projets séparé.

LISTE DES PROJETS SOUTENUS PAR LA TABLE ÉDUCATION OUTAOUAIS DANS LE CADRE DE LA MESURE SUR LES DÉTERMINANTS EN 2017

RÉSUMÉ DES PROJETS

Et si ce n’était pas de la mauvaise volonté (CJE Outaouais)

Le projet a pour objet d’offrir des services directs à 24 jeunes adultes âgés de 16 ans et plus qui sont vulnérables et qui vivent des difficultés d’apprentissages et d’adaptation.

Le programme est composé de 10 ateliers d’une durée de 3 heures chacun. La structure des ateliers est bâtie en tenant compte de l’apprentissage expérientiel et divisé en trois parties de 50 minutes chacune.  La première partie a comme objectif la prise de contact avec l’étudiant, une révision du contenu vu au dernier atelier et l’introduction au sujet du jour. La deuxième partie adresse le sujet en question et tient compte des expériences des étudiants. Par l’entremise d’activité plutôt que d’exposé, les étudiants découvriront des nouvelles expériences d’apprentissages. La troisième partie sert à s’approprier les apprentissages afin de pouvoir les transférer dans les autres sphères de sa vie.

Plus précisément, voici un détail des activités qui seront réalisées :

1-         Prise de contact avec le groupe : Présentation des intervenants et des étudiants, présentation des objectifs du projet, discussion des besoins des étudiants.

2-         Mon potentiel : Qu’est-ce que l’Actualisation du Potentiel Intellectuel?, Qualités et aptitudes, comment exploiter son potentiel, les intelligences multiples, cultiver son potentiel.

3-         Je contrôle mon impulsivité : Impact positif et négatif de l’impulsivité, Théorie des trois cerveaux, expérimentation de l’actualisation Potentiel Intellectuel, identification des stratégies d’apprentissages.

4-         L’attention : Qu’est-ce que l’attention? Découvertes de différents outils, les stratégies de maintien.

5-         L’organisation : L’organisation du temps et de l’espace, les espaces préférés, la relativité du temps, différence entre une priorité et une urgence.

6-         L’actualisation et la créativité : Reconnaître ses forces et ses faiblesses, l’organisation des idées.

7-         L’anxiété : Qu’est-ce que l’anxiété et le stress? retour sur les trois cerveaux, Qu’est-ce qui me rend anxieux? les techniques de relaxation et les méthodes de gestion de l’anxiété.

8-         La procrastination : Facteurs engendrant la procrastination et les conséquences, les stratégies possibles, comment surmonter la procrastination?

9-         La mémoire : Les gestes mentaux et ses concepts, jeu d’association, stratégie de mémorisation.

10-       Bilan : Les plaisirs, partage des résultats et des observations, Qu’est-ce que tu retiens?

Retour à la liste des projets 

Persévérance 12-15 ans (CJE Papineau)

Le projet a pour objet d’offrir des services directs à une trentaine d’adolescents de 12 à 15 ans et leur famille. Avec une référence de la direction d’école, le CJE Papineau procédera à l’accompagnement des jeunes et de leurs parents dans la persévérance scolaire d’un jeune ayant décroché ou en marge de le faire.

Principales activités du projet:

  • Identifier et rencontrer des personnes clés dans les écoles;
  • Mettre sur pied un comité École-CJEP pour l’avancement du projet;
  • Développer et mettre à jour divers outils pour le référencement des jeunes, la confidentialité et la mise à niveau du dossier du jeune tout en respectant les règles scolaires et gouvernementales;
  • Faciliter le référencement des élèves par les directions;
  • Évaluer les facteurs de risque et les déterminants de la persévérance scolaire en lien avec la situation du jeune;
  • Identifier une stratégie ou la mise en place d’un plan d’action qui vise à mobiliser les ressources du jeune et de sa communauté dans une perspective globale;
  • Partenariat avec le milieu dans la réussite du jeune et dans le soutien lié à ses besoins lorsque possible;
  • Prise de connaissance des organismes, dont le CJE Papineau, comme faisant partie d’un lieu d’accompagnement et de soutien dans la vie du jeune sur une longue période;
  • Développer un lien de confiance et soutenir l’élève dans la réalisation d’un projet personnel;
  • Développer un lien de confiance avec les parents ou le tuteur de l’élève, afin de les soutenir dans leur relation avec l’école (collaboration école-famille), l’élève et leur rôle de parent;
  • Promouvoir la persévérance scolaire auprès des jeunes par la mise sur pied de certains projets et activités : Concours lors des journées de la persévérance scolaire, conférencier dont le message incite à la persévérance et à la réussite des jeunes (pour 200 à 225 élèves);
  • Assurer la visibilité de l’organisme et surtout de l’intervenante jeunesse auprès de la clientèle 12-15 ans ainsi qu’au sein du personnel de l’école;
  • Dans la mesure du possible, favoriser le maintien ou le retour du jeune à l’école dans un projet scolaire significatif ou favoriser la transition de l’école vers la vie active.

Retour à la liste des projets 

Bouffée d’Oxygène – BO2- Papineau (SAJO)

Le projet a pour objet d’offrir des services directs à environ 900 élèves du secondaire et 100 élèves du deuxième cycle du primaire.

Principales activités du projet:

  1. Activités au quotidien de prise de contact avec les élèves, investiguer leur désir de réalisation. Présence des animateurs dans des lieux stratégiques fortement fréquentés par les élèves.
  2. Identifier les élèves présentant des comportements révélateurs d’indices de décrochage. Pour ceux qui sont volontaires, rédiger une fiche défi. Cette étape se réalise en début d’année. De plus, s’informer auprès du personnel de l’école pour identifier les élèves à risque.
  3. Planifier et réaliser une gamme d’activités variée pour tous les niveaux d’âges et tous les goûts. Favoriser la réalisation d’activités saines et qui rejoignent autant les filles que les garçons. Réaliser un total de 50 000 inscriptions aux différentes activités pour l’année scolaire.
  4. S’assurer d’impliquer des partenaires (municipalités, organismes communautaires, bénévoles) extérieures à l’école.
  5. Maintenir un lien soutenu avec les intervenants de l’école concernant le support aux élèves.

Retour à la liste des projets 

Communautés mobilisées pour la persévérance de leurs jeunes (Hull en santé et OMH)

Le projet a pour objet d’offrir des services directs à enfants d’âge scolaire primaire, habitant chacune des communautés qui sont toutes reconnues comme étant défavorisées et fragilisées.

Principales activités du projet:

  • Offrir deux séances d’animations d’une durée de deux heures par semaine, par communauté. (Nombre de semaines minimales d’animation à inclure dans les protocoles, selon le financement);
  • Ateliers d’aide aux devoirs et aux leçons;
  • Ateliers scientifiques;
  • Ateliers pacifiques et de collaborations;
  • Ateliers de recyclage et d’éducation écologique;
  • Ateliers de bricolage;
  • Animation sportive dans le quartier;
  • Animation d’activités physique dans le gymnase de l’école;
  • Animation d’activités et de jeux dans les centres communautaires;
  • Ateliers de découverte culinaire;
  • Ateliers de cuisine santé;
  • Activité de partage et de collaboration entre les communautés, via une journée d’olympiades;
  • Offrir des séances d’animations mixtes (parents enfants) en aide aux devoirs;
  • Valoriser le rendement scolaire des participants;
  • Offrir des séances d’animations en saines habitudes de vie, venant renforcer le sentiment d’appartenance des jeunes à leurs communautés;
  • Offrir des séances d’animations inclusives à tous les jeunes, peu importe leurs niveaux d’habiletés;
  • Travailler sur les habiletés et déterminants sociaux et personnels des jeunes, afin de les motiver à persévérer;
  • Offrir des occasions d’investissements des adolescents et anciens participants du projet dans son animation.

Retour à la liste des projets 

Cercles ONAKI (Centre d’Innovation des Premiers Peuples (CIPP)

Le projet a pour objet d’offrir des services directs à des jeunes élèves autochtones, de niveau secondaire, âgés entre 12 et 17 ans à risque de décrocher.

Étape 1 : Constitution des cercles édition 2017 dans les écoles (septembre – octobre 2017)

  • Prise de contact avec les responsables des activités parascolaires des 2 écoles.
  • Réunion d’information, de pré-planification du démarrage des cercles avec les responsables des activités parascolaires et les responsables des écoles:
  • Rappels sur le programme, les objectifs et les résultats attendus;
  • Validation du plan d’action et du calendrier de mise en œuvre;
  • Modalités pratiques de mise en œuvre.
  • Mobilisation des jeunes Autochtones et des jeunes Allochtones intéressés pour la constitution des Cercles dans les écoles.

Étape 2 : Rencontres hebdomadaires des cercles dans les écoles (décembre 2017 – mai 2018)

  • Fabrication de capteurs de rêve, préparation de la bannique, fabrication de bijoux et de perles autochtones, etc.
  • Sessions d’accompagnement des jeunes élèves autochtones ayant des difficultés d’ordre scolaire, familial ou social par des aînés et d’autres jeunes Autochtones ayant des parcours de réussite.
  • Rencontres thématiques avec des jeunes Autochtones inspirants ayant eu des parcours de réussite qui viendront partager leur expérience académique et professionnelle et soutenir leur motivation.
  • Activités culturelles (chant, tambour, danse, regalia workshop, etc.).
  • Séances d’information du personnel sur les mythes et les stéréotypes.
  • Sorties de fin de semaine avec les parents dans différents espaces urbains où des empreintes autochtones ont été laissées.

Retour à la liste des projets 

BO2 Vallée-de-la-Gatineau  et L’Escale (Mani-Jeunes)

Les projets ont pour objet d’offrir des services directs à plus de 275 jeunes de 12 à 17 ans provenant de l’école secondaire de Gracefield et de la Cité Étudiante Haute Gatineau.

BO2

  • Intégration en milieu scolaire ainsi que communautaire;
  • Rencontre avec certains jeunes que l’animateur identifie comme étant en difficulté à l’égard de l’un des trois déterminants ciblés (références du milieu);
  • Rencontre d’engagement entre le jeune et l’animateur sur le défi à réaliser (compléter la fiche-défi) et identification d’un adulte référant qui pourra, lors de l’évaluation final, témoigner du progrès du jeune;
  • Formation d’un comité de jeunes et élaboration d’une programmation « par » et « pour » les jeunes afin de répondre aux intérêts et défis soulevés par eux. Cette programmation pourra se réaliser pendant les pauses, après les cours ou pendant les heures d’ouverture de la Maison de jeunes;
  • Rencontre d’évaluation en fin d’année scolaire afin d’identifier les écarts entre la situation –défi reconnue en début de projet et celle mesurée en fin d’année scolaire;
  • Rédaction d’un rapport d’impact en juin 2018.

L’Escale

Sur l’heure du dîner :

  • Créer un moment de plaisir dans la journée : dîner ensemble au local, faire des activités, avoir des discussions;
  • Outiller les jeunes par des présentations sur divers sujets;
  • Stimuler l’implication par des activités sportives et culturelles;
  • Valoriser le jeune et renforcer leurs compétences par des relations saines et ouvertes.

À d’autres moments :

  • Accompagner au besoin les jeunes vers les ressources externes (la majorité des jeunes en difficulté n’iront pas chercher l’aide, ils ne savent pas où aller) L’accompagnement favorise le dépistage et l’intervention précoces;
  • Faire le suivi et l’évaluation du projet.

Retour à la liste des projets 

Friperie Koudon (CJE Vallée de la Gatineau)

Le projet a pour objet d’offrir des services directs aux élèves défavorisés de niveau secondaire de la Cité étudiante de la Haute-Gatineau ainsi qu’aux élèves du CFER Vallée-de-la-Gatineau âgés entre 12 et 17 ans.

Principales activités du projet:

  • Organiser l’ouverture officielle du local;
  • Fabriquer des costumes d’Halloween;
  • Organiser un défilé de mode;
  • Apprendre les techniques de base de la couture;
  • Mettre en place la boutique de vente;
  • Organiser des ventes;
  • Offrir une formation sur le conseil d’administration;
  • Organiser des projets thématiques (Noël, St-Valentin, Pâques, etc.);
  • Solliciter la communauté pour le don de vêtements;
  • Partenariat avec notre point de vente pour la fabrication d’items personnalisés qui seront vendus chez Créations Lomartex.

Retour à la liste des projets 

La Boîte à musique (Centre de pédiatrie sociale de Gatineau)

Un grand nombre d’enfants du préscolaire à l’école de la Traversée arrive avec un retard d’acquisition du vocabulaire causée par la sous stimulation en jeune âge. Les enseignants développent une approche d’enseignement explicite du vocabulaire en collaboration avec la conseillère pédagogique, car la connaissance du vocabulaire est un des facteurs les plus déterminants dans le développement des compétences en lecture. L’équipe a besoin de la collaboration d’une musicothérapeute pour premièrement, créer un livret de comptine et deuxièmement, animer des ateliers de musicothérapie afin d’aider les enfants à acquérir le vocabulaire ciblé en fonction de son impact sur l’intégration scolaire et l’apprentissage de la lecture. La participation des enseignantes aux activités et à des rencontres avec la musicothérapeute les outillera à poursuivre les interventions après la fin du projet.

Activités​ ​d’éveil​ ​musical​ ​avec​ ​une​ ​Art​ ​thérapeute. Présence​ ​d’une​ ​psychoéducatrice​ ​1​ ​fois​ ​semaine​ ​dans​ ​les​ ​4​ ​classes (observation, ​ ​interventions, ​ ​conseils) Rencontres​ ​individuelles​ ​et​ ​cafés​ ​rencontres​ ​pour​ ​cibler​ ​les​ ​besoins​ ​des parents​ ​avec​ ​une​ ​travailleuse​ ​sociale. Accompagnement​ ​de​ ​la​ ​T.S.​ ​dans​ ​les​ ​rencontres​ ​des​ ​parents​ ​avec​ ​des intervenants​ ​de​ ​l’école​ ​pour​ ​favoriser​ ​la​ ​communication. Implication​ ​des​ ​parents​ ​dans​ ​des​ ​activités​ ​en​ ​classe​ ​ou​ ​organisées​ ​par l’école​ ​(spectacle,​ ​repas-partage,​ ​conférences,​ ​ateliers,​ ​Choralies,​ ​etc.)

NOTE : Ce projet bénéficie d’une aide en lecture (2017-2018) et en persévérance scolaire (2017-2018).

Retour à la liste des projets 

Persévérer ensemble (BO2) (Les Maisons de jeunes du Pontiac)

Le projet a pour objet d’offrir des services directs aux :

  • Étudiants secondaire 1 à 5 de l’École Secondaire Sieur de Coulonge 12-17 ans;
  • Élèves du primaire de Western Québec 5-12 ans;
  • Élèves du primaire Établissement primaire Pontiac 5-12 ans.

Principales activités du projet:

  • Soutenir et mettre en place des interventions et de loisir parascolaire encadrés et structurés;
  • Atelier sensibilisation: Taxage, toxicomanie, intimidation, persévérance, etc.;
  • Activités et événements sportifs : Hockey balle, basket balle, volley balle, ping-pong, soccer, danse aérobie, etc.;
  • Activités socioculturelles : Peinture, danse, musique, etc.;
  • Offrir des ateliers parents enfants en saine alimentation auprès des milieux défavorisées.

Retour à la liste des projets 

Projet 16-24 ans autonomie par voie des études (Vallée Jeunesse)

Le projet a pour objet d’offrir des services directs à des jeunes âgés entre 16 et 24 ans à risque de décrochage scolaire ou ayant exclus ou expulsés de l’école des adultes.

Principales activités du projet:

  1. Mise sur pied de la programmation.
  2. Accueil des élèves au mois d’août.
  3. Rencontre avec les enseignants, les intervenants et les directions du CÉAPO pour donner de l’information au sujet des services offerts cette année et des procédures de référence.
  4. Rencontres individuelles avec les élèves et les parents à partir de la première semaine de septembre et en continuité jusqu’à la fin juin 2018.
  5. Animation et ateliers offerts aux élèves de la fin septembre à la fin juin 2018.
  6. Suite à la confirmation de la subvention, un protocole de sélection sera effectué pour l’employé à embaucher en octobre 2017.
  7. Formation de l’employé pour la première semaine d’embauche en octobre.
  8. Révision de la programmation et évaluation du projet avec les intervenants et les directions des écoles du CÉAPO en juin 2018 et rédaction des conclusions et ententes effectuées avec la direction.

Retour à la liste des projets 

BO2 des Collines (Maison de jeunes LE MASHADO)

Le projet a pour objet d’offrir des services directs à environ 275 élèves du 3e cycle du primaire et élèves du secondaire par des activités mis en œuvre par le BÉNÉFICIAIRE pour contribuer à l’atteinte des objectifs à l’égard de la persévérance et la réussite scolaires.

Principales activités du projet:

  • Recrutement d’un animateur et intégration en milieu scolaire ainsi que communautaire (étape que s’il y a coupure de projet);
  • Rencontre avec certains jeunes que l’animateur identifie comme étant en difficulté à l’égard de l’un des trois déterminants ciblés (références du milieu);
  • Rencontre d’engagement entre le jeune et l’animateur sur le défi à réaliser (compléter la fiche-défi) et identification d’un adulte référant qui pourra, lors de l’évaluation final, témoigner du progrès du jeune;
  • Formation d’un comité de jeunes et élaboration d’une programmation « par » et « pour » les jeunes afin de répondre aux intérêts et défis soulevés par eux. Cette programmation pourra se réaliser pendant les pauses, après les cours ou pendant les heures d’ouverture de la Maison de jeunes;
  • Rencontre d’évaluation en fin d’année scolaire afin d’identifier les écarts entre la situation –défi reconnue en début de projet et celle mesurée en fin d’année scolaire;
  • Rédaction d’un rapport d’impact en juin 2018.

Retour à la liste des projets 

Building Skills for Kids: Developing a Stronger Community at Lord Aylmer Elementary (Centre de ressources Connexions)

Activities at lunch time and recess for approximately 15 students in grades 3 to 6 who have an Individual Education Plan (IEP). The students will manage the school recycling program, plan and work in the school garden, maintain the skating rink in the school yard, and learn wood working skills by making bird houses for the garden and other structures. These activities will solidify a transfer of knowledge from the classroom, instil leadership skills and motivate students to participate in the school community.

Retour à la liste des projets 

Cercles jeunesse et travailleurs de proximité (Être et Devenir et L’Association culturelle, sociale et de l’âge d’or de Kazabazua )

Le projet a pour objet d’offrir des services directs aux :

  • Jeunes de 12 à 17 ans qui sont à l’école secondaire et qui vivent dans les quatre communautés cibles   mentionnées ci-haut (65%EN35%FR);
  • Jeunes de 12 à 17 ans qui ont abandonné l’école et dont les parents vivent en milieu défavorisé (65%EN35%FR);
  • Jeunes de 18 à 25 ans qui veulent retourner au programme d’éducation des adultes (65%EN35%FR).

Voici les principales activités pour la période du 1er septembre 2017 au 30 juin 2018 :

  1. Faciliter dans nos municipalités cible les cercles jeunesses hebdomadaires où des jeunes (de 12 à 17 ans) peuvent interagir avec d’autres jeunes et créer des liens d’amitié non seulement entre eux mais avec les travailleurs de proximité. Dans les cercles jeunesse, les jeunes apprennent à préparer des 4 repas santé, pratiquent des sports pour soulager le stress, participent à des projets d’apprentissage pratique et de créativité, discutent de leurs attitudes à l’égard de la vie et de l’école, créent leurs propres visions d’avenir et contribuent à créer un réseau de soutien communautaire.
  2. Faire de la sensibilisation des jeunes à risques (12 à 17 ans) avec le soutien de l’école, dans les rangs de campagne et sur leurs lieux de rassemblement. Les jeunes peuvent être identifiés par les travailleurs de proximité, référés par des ressources externes ou bien participer aux cercles jeunesse de leurs propres chefs.
  3. Identifier les facteurs de risque avec l’outil MSSM par des rencontres individuelles avec les jeunes et déterminer les facteurs de protection appropriés (attachements, compétences et ressources) qui soutiennent les priorités que les jeunes (12 à 25 ans) ont identifiées;
  4. Avec l’outil Mon Plan d’Action (MPA), établir un plan d’action avec les jeunes qui comprend les déterminants prioritaires (ci-dessus).
  5. Intervenir et travailler à partir de notre programme pour prévenir: le décrochage scolaire, le manque de suivi auprès des services de santé et sociaux jeunesse, l’intimidation, l’isolement rural, l’exclusion, la violence (familiale, etc.), les abus sexuels et émotionnels, la consommation/ dépendance, la délinquance criminelle, et les autres facteurs de risque. Tous ces facteurs de risque affectent les résultats des déterminants prioritaires ci-dessus.
  6. Créer des espaces créatifs où les jeunes peuvent découvrir et développer leur intérêt personnel et ensuite les impliquer dans des situations d’apprentissage (opportunités de mentorat et de leadership, projets spéciaux, événements communautaires) – ce qui les aident à comprendre la valeur de l’éducation.
  7. Faire de la sensibilisation avec la famille, avec l’école (ex: par le professeur ou travailleur social qui a référé le jeune) et avec d’autres possibles soutiens dans leur milieu. Il est essentiel de communiquer avec les familles pour les renseigner sur notre programme et travailler ensemble pour résoudre les problèmes et augmenter les facteurs de protection en créant un filet de sécurité pour le jeune.
  8. Connecter les jeunes (18 à 25 ans) aux partenaires, aux ressources, à l’école, aux formes alternatives d’éducation et aux opportunités de travail (mentorat / apprentissage) qui inspirent les jeunes pour leur carrière et leur éducation.
  9. Soutien individuel pour faire face au stress en évitant la toxicomanie; élaboration d’options et d’alternatives à la toxicomanie.
  10. Mentorat : adultes-jeunes, jeunes et adultes, jeunes-jeunes (Veuillez consulter le document sur le modèle de mentorat, en pièce jointe).
  11. Soutenir les activités initiées par les jeunes (individuellement et dans les cercles jeunesse de chaque communauté) et créer des espaces inclusifs et sécuritaires : des endroits désignés pour les réunions et les activités.
  12. Aider les jeunes à acquérir des compétences en communication (lecture, écriture, technologie): grâce à des discussions de groupe, l’affichage sur Facebook, la contribution à des bulletins de nouvelles cf. article dans le journal LowDown, etc.

Retour à la liste des projets 

Parcours d’apprentissage expérientiel et techno-créatif (La Fabrique mobile Outaouais – Coopérative de solidarité  et la Table jeunesse Gatineau  )

Le projet a pour objet d’offrir des services directs à 3 groupes de jeunes, soit :

– 10 jeunes de la classe d’adaptation scolaire de l’école des Lacs à Sainte-Cécile-de-Masham, âgés entre 12 et 16 ans;

– 10 jeunes du Relais des jeunes gatinois âgés entre 11 et 13 ans;

– 20 jeunes du Centre de prévention CÉSAR à Papineauville.

Principales activités du projet:

Développer et animer une série de 5 ateliers avec 3 groupes de jeunes dans 3 MRC distinctes. Au cours de ces ateliers les jeunes seront amenés à créer des objets à partir de matériels recyclés à l’aide des nouvelles technologies.

Retour à la liste des projets 

Différence + persévérance = RÉUSSITE ! (Dimension Sportive et Culturelle)

Le projet a pour objet d’offrir des services directs à tous les élèves mais ceux particulièrement  ayant des troubles de comportement et un TDAH.

Principales activités du projet:

  • Décembre 2017: Préparation des horaires, des outils de suivi des élèves ainsi que choix des élèves et description du profil de chacun. Entrée des données académiques de chacun.
  • 8 janvier au 22 juin 2018: Début des ateliers, évaluation qualitative faite par les élèves, l’école et les parents.
  • Juin-juillet 2018: Évaluation qualitative et quantitative (résultats scolaires) des élèves.  Production du rapport de projet final étoffé avec photos et planification à l’appui pour la reproduction d’un tel projet dans une autre école.

Retour à la liste des projets 

Motivation scolaire et réduction des écarts (Dimension Sportive et Culturelle)

Le projet a pour objet d’offrir des services directs à des élèves vivant des difficultés académiques, qui manque de motivation et qui sont peu stimulés à la maison.

Principales activités du projet:

  • Janvier 2018: Préparation des horaires, des outils de suivi des élèves ainsi que choix des élèves et description du profil de chacun. Entrée des données académiques de chacun.
  • Mars, Mai 2018: Début des ateliers, évaluation qualitative faite par les élèves, l’école et les parents.
  • Juin 2018: Évaluation qualitative et quantitative (résultats scolaires) des élèves.  Production du rapport de projet final étoffé avec photos et planification à l’appui pour la reproduction d’un tel projet dans une autre école.

Retour à la liste des projets